La barre d’appui WC handicapé permet aux personnes ayant un handicap d’éviter les risques de chute dans les toilettes. Grace à la barre d’appui, ils peuvent s’assoir et se relever facilement. Quel est alors la hauteur à laquelle il faut fixer la barre d’appuis WC pour un handicapé ? 

Les types de barres

Il est important de parler d’abord des différents types de barres qui existent avec d’aborder la hauteur de la barre d’appui. Vous trouverez sur le marché les barres d’appui qui se fixent au mur. Mais si votre mur n’est pas suffisamment solide pour garder le poids, vous avez la possibilité de le fixer au sol. 

Il y a également des barres en ventouse. Mais ces dernières n’assurent pas complètement le niveau de sécurité. Il est donc déconseillé de prendre ce modèle de barre d’appui. D’autres modèles de barres d’appui sont relevables. Ils permettent de pouvoir faire des transferts sur les toilettes. Pour finir sachez qu’il existe plusieurs formes de barres. Nous avons les barres coudées ou des barres droites. 

La hauteur d’une barre d’appui WC handicapé 

Il est nécessaire de respecter la norme et l’angle de 135 degrés si vous décidez d’installer une barre coudée. Il faut ensuite prendre une longueur qui va de 300 à 400 mm. Cela pour permettre à l’utilisateur de pouvoir attraper la barre en oblique avec sa main et de pouvoir poser son coude sur la partie horizontale. La hauteur de la mise en place par rapport au sol doit être comprise entre 700 et 800 mm.

Quant aux barres droites, vous devez le fixer dans une position oblique en tenant compte d’un angle compris entre 35 et 45 degré. Sa hauteur par rapport au sol doit être comprise entre 70 et 80 mm. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *